Top

Formation des ingénieurs à ISTP : vers l’excellence opérationnelle et l’industrie 4.0

CEGID EDUCATIONInterviews Formation des ingénieurs à ISTP : vers l’excellence opérationnelle et l’industrie 4.0

Formation des ingénieurs à ISTP : vers l’excellence opérationnelle et l’industrie 4.0

Créé en 1991, lISTP conçoit et réalise, dans le cadre d’une alliance stratégique avec Mines Saint-Etienne, des formations d’ingénieur sous statut salarié (apprentissage et formation continue).

L’ISTP a pour vocation d’accompagner les entreprises industrielles par le développement des compétences individuelles et collectives, grâce à ces formations. L’ensemble de ces élèves-ingénieurs est réparti sur le territoire français, dont environ 40% en territoire Rhône-Alpin. Christian Heurtier, directeur adjoint de l’ISTP, explique la stratégie pédagogique et les outils employés pour les conduire vers l’excellence opérationnelle qu’exige l’industrie 4.0.

 

Dans quel contexte pédagogique avez-vous choisi d’intégrer le progiciel Yourcegid Manufacturing PMI ?

 

Notre collaboration avec Cegid est née il y a plus de 2 ans. A cette époque, nous déployions une plateforme éducative consacrée à l’excellence opérationnelle, dans le contexte plus global de la transformation numérique des entreprises.

 

Cette plateforme est aujourd’hui opérationnelle, elle s’appuie sur l’atelier industriel Mykey 3D qui permet de se familiariser avec les transformations nécessaires à un avenir durable en corrélation avec les exigences de l’industrie du futur, ainsi que d’autres ateliers composés de chaînes de production automatisées et robotisées. L’ensemble de nos ateliers numérisés étant regroupé sous l’appellation Innotech.

 

L’idée générale est très simple : apprendre à nos élèves à produire avec la meilleure qualité possible, au prix le plus bas et dans le meilleur délai.

 

Pour coller aux réalités des entreprises d’aujourd’hui, nous avons cherché un ERP qui puisse s’intégrer facilement à ce contexte de production. Notre choix s’est finalement porté sur Yourcegid Manufacturing PMI.

 

Comment préparez-vous vos élèves aux mutations de l’Industrie 4.0 ?

 

Dans nos ateliers Innotech, nous accordons une large place aux outils 3D, sur lesquels reposent largement l’Industrie 4.0. Cette expression est souvent utilisée pour désigner l’usine du futur. Mais à l’ISTP c’est déjà une réalité très concrète !

 

Elle se traduit par la mise en œuvre des solutions numériques les plus évoluées et en particulier des technologies 3D : modélisation, prototypage et impression 3D, gravure laser, Réalité Virtuelle ou Augmentée, etc.

 

Là aussi, pour rester en phase avec les réalités de la production, nous confrontons les élèves à des situations de production d’objets en petite série. Typiquement, ces objets doivent répondre à des contraintes de qualité, de production en temps limité et de personnalisation à la dernière minute.

 

Comment l’institut ISTP accompagne-t-il les PME françaises ?

 

En interne, c’est notre service ISTP Entreprises qui a pour objectif d’accompagner les PME dans leurs transitions, avec l’appui de nos élèves-ingénieurs en alternance, sous la responsabilité d’un double tutorat (Institut et entreprise). Nous apportons ainsi notre soutien à la transformation numérique des PME régionales et nationales. C’est une source de fierté et c’est aussi un bon moyen de donner à nos élèves-ingénieurs une expérience opérationnelle et une bonne compréhension des réalités du terrain.

 

Pour quelles raisons avez-vous opté pour le progiciel Yourcegid PMI ?

 

Nous avons choisi ce progiciel pour plusieurs raisons : sa bonne adéquation avec les besoins d’une PME, sa facilité d’utilisation et de paramétrage et sa bonne représentativité des progiciels de cette catégorie (ERP ou PGI).

 

De plus, cet outil est ouvert sur de petits développements logiciels. Cela nous a permis, par exemple, de créer un lien avec notre magasin robotisé. Avec un « gros » progiciel, ce développement aurait certainement été plus complexe et coûteux au final. Le temps de formation et le temps d’intégration auraient aussi été plus longs.

 

Dans quel cadre pédagogique utilisez-vous le progiciel Yourcegid PMI ?

 

Nos équipes pédagogiques l’utilisent dans différentes situations. Le premier cadre d’utilisation est le lancement d’ordres de fabrication. Cette fabrication s’effectuant dans nos ateliers et avec nos outils de manufacturing.

 

En dehors de cette utilisation classique, nous l’utilisons avec des entreprises en formation à l’ISTP. Là aussi, nous faisons la démonstration des liens possibles entre le progiciel Yourcegid PMI et un environnement industriel numérisé. Ces liens se font avec des logiciels de cartographie de control statistique (Statistical Process Contol) par exemple ou des logiciels de pilotage de production (Manufacturing Executing System).

 

Nous dispensons aussi des cours sur le paramétrage d’ERP. Cette fois, Yourcegid PMI est utilisé en salle informatique et non plus en situation réelle. L’objectif est d’apprendre la gestion de paramètres de façon plus ou moins approfondie : pour cela, nous organisons des modules d’enseignement d’une vingtaine à une centaine d’heures.

 

Pour l’heure, nous n’avons pas encore mis de certification en place, mais c’est l’objet d’une discussion avec Cegid Education.

 

En pratique, comment ce PGI est-il jugé par vos enseignants et par vos élèves ?

 

Enseignants et élèves apprécient que, de prime abord, ce PGI soit facile à découvrir. Ensuite, dans le cadre d’une utilisation en situation, les choses se complexifient mais c’est tout à fait normal avec un ERP, compte tenu de la grande richesse fonctionnelle de ces outils !

 

Nous formons des ingénieurs en génie industriel : ils doivent se placer dans la position d’un futur directeur de production qui veut installer un ERP dans son atelier. Ce ne sont pas des spécialistes d’un logiciel particulier mais plutôt des généralistes maitrisant les activités industrielles, dont les méthodes de production. Par conséquent, ils doivent découvrir les paramétrages de base à mettre en place : autrement dit, il y a une logique amont d’un ERP, qu’ils doivent intégrer progressivement.

 

De façon générale, une situation de travail réel est inductrice de formation, d’acquisition de compétences et de connaissances. Les cours et les manipulations sur Yourcegid PMI leur permettent de comprendre les gains de productivité que les ERP et la numérisation des activités peuvent apporter à des PME industrielles.

 

Avez-vous de nouveaux projets pédagogiques à l’ISTP ?

 

Aujourd’hui, toute la partie manufacturing est bien maîtrisée. Nous allons désormais développer nos compétences et celles de nos élèves sur les options de personnalisation finale des produits manufacturés. Cela va supposer de mettre en place un configurateur web de produits personnalisables, puis de le mettre en lien avec l’ERP.

 

Dans un proche avenir, pour aller au-delà du stade prototypage, nous mettrons en ligne, dans l’ERP, des fichiers 3D qui seront directement transmis aux imprimantes 3D lors du lancement d’un Ordre de Fabrication, par exemple. Pour nos enseignants et pour nos élèves, ce sera une nouvelle avancée vers le digital manufacturing !

 

Christophe Castro pour Cegid Education